Voyage à Ifrane

Sami, Amir et Lina sont trois amis inséparables. A la première vue, on dirait trois jumeaux, car ils se ressemblent énormément. Ils ont le même âge et habitent la ville de Fès au quartier Al Irfane.

Lina, Sami et Amir poursuivent leurs études au collège Ibn Alhaytam. Ils sont studieux et appliqués. Leur rêve est de faire un voyage en commun à l’étranger.

Une fois les vacances du premier semestre arrivées, ils se sont mis d’accord de visiter l’Espagne, mais Lina avec un accent blâmeur les a incités à aller d’abord aux environs de la ville de Fès : « Regardez les amis, à mon avis, je propose d’abord d’explorer notre région, comme vous savez, nous n’avons jamais fait cette expérience…. ». A ce moment là, Sami l’interrompt et lui dit : « Tu peux arrêter de placoter, je sais que tu as du bagou, mais donne-nous un peu de temps pour réfléchir ! » Après des négociations volubiles, les trois amis se sont mis d’accord pour visiter Ifrane, ville réputée pour son architecture de style alpin, ses pistes de ski et forêts voisines.

De bonne heure, ils ont pris l’autocar qui était plein à croquer. Tout au long de la route, Lina n’arrêtait pas d’exprimer sa fascination pour le paysage truculent qui longe tout le chemin comme les arbres de cèdres et le climat splendide à tel point que Sami lui a dit d’une voix gouialleuse : « Trêve de jactance Lina ! C’est quand même pas la Suisse ! » Et à ce moment là l’un des passagers qui était un griot commença à célébrer la beauté de la nature d’Ifrane, avec des vers amazighs éloquents et émouvants. Tous les passagers, à l’écoute de ces vers, ont été émus et fiers de leur pays .

Une fois arrivés au centre ville, les trois amis ont décidé de visiter la fameuse statue en pierre du lion qui fait figure de symbole, puis se sont dirigés vers le parc national qui abrite la plus grande forêt de cèdres au monde et de rares macaques de berbérie. A la vue de l’un de ces singes, Amir s’est mis à crier : « Ohé ! Les amis, venez-voir ce bizarre macaque ! » . Ensuite, ils ont visité la source Ain Vittel et ses cascades, qui se trouve à la sortie de la ville où ils ont pu découvrir sa forêt d’érables et de peupliers que dévalent les eaux de la source. Lina, en voyant cette fraîcheur et verdure se met à susurrer : « Dites-moi que c’est le paradis sur terre ! »

En fin de journée, Lina, Sami et Amir se sont réjouis de leur petit voyage et satisfait d’avoir visité une région aussi riche de potentialités touristiques et de diversité naturelle, et ont pris la résolution d’explorer d’abord leur pays pour jouir de sa beauté et de sa richesse.

Par la classe CM2
École AL FASSIHE
Douâa S
. (10 ans)
Share