L’Afrique

Enfin arrivée en Afrique, dans une grande forêt, et vu que les rayons solaires étaient violents. Je m’assis sous un grand palmier.

Ce qui m’a attirée le plus dans ce pays c’étaient l’accent de ses habitants et leurs voix un peu bizarres. Un mélange entre le français et dialecte africain.

Il y’avait beaucoup de monde dans la forêt, des jactances volubiles par-ci, par là.

Je décidai de me promener un peu quand soudain je vois des gens qui formant un cercle. Étant donné que j’étais curieuse, je m’y approchais pour savoir ce qui se passait, et quand je vis un poète qui récitait ses hymnes, je compris vite que c’était un griot. En effet, y’avait un bagou un peu loin du cercle qui invitait les passants en placotant : O les gens ! Venez par ici, vous allez vous amuser !

Brusquement, une voix susurrait dans mon oreille : –« Bonjour »,

J’ouvris les yeux et me rendis compte que j’étais en train de rêver. Mais quel truculent rêve j’ai eu.

Par la classe 3AC
École AL FASSIHE
Imane A.

Share