Halka

Au milieu d’un anneau de gens qui forment une « Halka« . D’une façon volubile, un homme placote d’une voix qui coasse et d’une jactance excessive…ohé ohé… approchez-vous, de son accent aigu, il nous raconte une histoire banale qui ne fait rire qu’aux griots débauchés qui susurrent les uns aux oreilles des autres, des spectateurs fiers de leur bagou qui s’élève et se mêle en infernal brouhaha…

  • « Restez…restez… ne partez pas l’histoire n’est pas finie », nous conjura ce taré de rester dans sa zone d’énergie négative.
Par la classe 3AC
École AL FASSIHE
Maryem B.

Share