Promenade

Le printemps est revenu.
Les oiseaux chantent et les fleurs éclosent.
Le beau temps me fait signe et m’invite à partir à la plage.
Dans le ciel, les nuages dessinent de belles arabesques.
Les mouettes dansent de gracieux ballets.
Ramassant une coquille, je tente quelques tracés, peut-être des logogrammes.
Puis, m’asseyant, je regarde la mer.
Les vagues se fracassent sur les rochers dans des gerbes d’écumes.
Un bateau sort du port. Quelques voiles pointent à l’horizon.
Je cherche à composer un poème mais l’inspiration est cursive,
Et rature après rature, la page se couvre de gribouillis.
J’imagine alors une BD avec ses phylactères, autrement dit ses bulles.
Finalement, c’est plus facile de créer des rébus.
Mais le vent se lève, l’air fraichit, il est temps de rentrer.
Je suis heureuse d’avoir pu respirer l’air iodé à pleins poumons.

Par Annick

Share