Quelle histoire !

De son accent typique de la Provence, le grand-père enthousiasmait les villageois avec ses histoires à dormir debout. Tout les jours avant le journal du soir, il s’asseyait au fond du bar, la salle cessait son placotage volubile pour l’entendre raconter les joies et les peines de la bourgade. Avec son bagou irrésistible, il prenait parole en commençant toujours par un « Ohé ! Écoutez voir les amis ! ». Les yeux pétillants, le vieux conteur narrait alors les fantastiques  légendes du pays avec une telle truculence que nulle voix n’osait même susurrer…
Mais un soir le vieil homme ne vint pas au rendez-vous quotidien. Le village s’enflamma alors de rumeurs. Le lendemain soir, le griot ne se rendit pas non plus au bar. Les gens grondèrent et la jactance s’amplifia dans le canton. Le troisième jour, le maire se rendit à son domicile et constata avec effroi que la mort avait emporté l’ancien.

Par Elise T.

Share