La voix d’un chant

Quand la voix s’exprime par le chant
En toute innocence (?)
Les voix de France
Se délient; placotant
Contre celle qui
Ignorait (?)
Que par sa voix

Les voix de France
Qui prônent pourtant:
Liberté, égalité, fraternité et tolérance
Feraient tant preuve de jactance

Que tant de haine, de mépris et d’arrogance
Résonneraient comme le chant de la France

Que haine, mépris et violence
Étaient les différents accents de France.

Qu’elle entendrait résonner
Dans les paroles des français
Qui prônent pourtant la paix

Tant de mépris, de haine et de violence
D’humiliation, de haine, de dominance
Tant de mépris, de haine et de violence

Envers leurs concitoyen(ne)s.

Qu’obéissance, lynchage et soumission
Étaient, de la France les notes d’accord
Entre générations.

Qu’obéir était le refrain
De la France de demain.

Qu’infantilisation, pressions et intimidation
Étaient les notes d’accord
A jouer; sur ceux et celles qui oseraient susurrer:

 »Je joue.Je chante.Je dis ce que je pense.
Liberté et dissidence ».

Une voix qui chante.

La France.

Par Léger
Share