Tin Hinan*

Reine des dunes
Reine des mirages
Reine des Bleus
Reine des nuages
Reine des montagnes lunaires
Reine du paradis sur terre
Reine du Tassili
Reine du Hoggar
Reine du grand Sud
Reine de l’Atlantide
Reine de Tam
Reine de l’âme.
Ton charme menace,
Ton charme me tente
Que je crois au canular.
Ton émoticône est mystères :
La Joconde en chagrin
La Joconde en joie
La Joconde en colère.
Moi, lion du Sahara
Moi, pirate des mers dorées
Moi, aigle des montagnes lunaires,
Mon drapeau est en berne.
J’ai éteint mon feu
J’ai rangé mon épée
J’ai concédé mon méhari
J’ai légué mes ergs
J’ai gardé mon bleu
J’ai gardé mon regard
J’ai gardé ma force
Et un peu d’espoir.
J’ai pris mon courage en mains
Je crois à ma fin.
J’ai tracé mon chemin.
J’ai suivi le lien
Qui mène à ta page.
J’ai tissé ta toile.
J’ai ouvert un compte.
J’ai écrit en tifinagh
« Nomade sédentaire »
J’ai peint mon avatar :
Ma tête après ma mort.
Prière de m’héberger
Jusqu’au jour de ma mort.
Je serai le félin de ton tapis royal
Docile et bienveillant,
Le gardien de ton  temple
Le fureteur sentinelle.
Je veillerai sur ton site.
Je télésnoberai tous les sujets.
Je bloquerai tous les intrus.
On ne sera que Deux :
Tu es ma favorite.
Je suis ton favori.
La mission accomplie,
Je plaide coupable.
Tu peux m’exécuter.

*Tin Hinan :   ancêtre  et  reine des Touaregs

Par Kader Ali-Lahmar