A la recherche d’humanité

Je suis un être humain à la recherche d’humanité. Dans un monde numérique, tel un fureteur fou, je cours en tous sens en quête des autres.

Tout autour de moi s’agitent des fantômes, des ombres, des avatars, des absents ; la tête me tourne, mais quel est ce monde ? Est-ce une farce ? Un simulacre ? Un canular ?

Je ne suis pas à ma place, je ne sais plus où je suis, qui je suis ; je pars, je cours, me fais nomade, déraisonne et me cogne au vide ; on me bouscule, je tends une main vers des regards emplis de pixels, des yeux qui me frôlent, me télescopent et me télésnobent ; puis retournent à l’écran. Retournent au néant.

Je m’enfuis, me sens tel un pirate en quête illégitime d’émotions et chaleur, errant dans un labyrinthe où n’existent plus qu’images froides et glacées ; plus qu’émoticônes figés.

Où sont ces regards qui m’animaient, qui m’hébergeaient, qui m’inspiraient ? La parole, l’écoute, l’étreinte, mais où sont donc tous ces jeux qui m’étaient favoris ?

Au dessus de ma tête s’amoncellent de gros nuages gris.

Mais où l’humanité est-elle donc partie ?

Par la médiathèque Marcel Pagnol
A Aubagne
Rémy Guinchard