Nomade

Piège d’infini…
T’aimer aux tangentes des sites nomades,
Étrange avatar épris de pixels –
Comme une onde fantôme
Aux écrans polychromes.
Si Fa Si La :
T’aimer aux maillages d’une terre sans rade,
Petit elfe tout étourdi d’irréel –
Comme cette ronde invincible
Aux vagues irrépressibles.
Si La Mi La :
T’aimer à port-joie, voilier sans amarre,
Poursuite au dédale d’arcanes sans topique –
Comme l’aronde bohème
Au printemps des ‘Je t’aime’.
Mi Mi Ré La :
T’aimer et tout sauver au nuage d’éther,
Pirate infiltré dans mes songes de chair –
Comme un ‘Like’ réappris
Aux plis des favoris.
Do Do Mi la :
T’aimer à Je Nous, forum de hasard,
Pour suite, l’éternité en double clic –
Mille soupirs virtuels
Aux désirs trop réels.
Si Fa Si La :
T’aimer à cœur ouvert, quand tout est ‘On’,
Cent songes en fleur au sang blanc du carbone –
Les amants de Vérone
Comme seul émoticône
Flou paradis…

Par Jacqueline Wautier