Prophylaxie du suicide

Sous le ciel de Bwiza en mairie de Bujumbura, un certain lundi, à 6 heures du matin. Muzuka, Procureur de la République se réveille pour aller vaquer à ses activités. Après avoir offert à sa femme un tiède baiser, il se retire dans sa coquille de chambre et s’apprête à partir à son bureau, au centre-ville. En concomitance, sa femme se lève pour voir que le boy s’est déjà acquitté de son dû.

– Mon roi, tout est prêt, venez vous attabler !
– Oui, ma reine !
– Mais, aujourd’hui vous vous êtes levé très tôt !
– Bien sûr, ma chérie. Je dois arriver au bourreau à temps. J’ai eu du travail dont j’avais plus besoin. Imaginez le nombre de chômeurs en quête d’emploi ! C’est un grand nombre 60 % des inactifs dont la moyenne d’années dépasse 7. Pourquoi moi qui est plus chanceux en ayant à faire ne dois-je témoigner mon ardent labeur ? Le hasard l’a bien fait et je m’en réjouis. Même si je le méritais avec mes diplômes, mes certificats, mes attestations, il y en a plusieurs autres de ma promotion, plus diplômés, plus attestés ; plus certifiés que moi encore en quête. C’est pour cette raison qu’il fallait même faire des rondes nocturnes aux matériels divers bureautiques. Nous empêcherons l’irresponsabilité de certains de nos collègues qui en abusent pour se faire passer de voleurs en pillant nos ordinateurs avec les documents importants du travail. C’est un frein à notre développement, une maladie contagieuse nous mettant en chaos et avec notre économie.

– Ah! Ma bien aimée
– Oui
– T’en souviens-tu ?
– De quoi ?
– De ma copine de l’adolescence !
– D’adolescence ! Copine !
– Pourquoi pas fiancée ! De fiançailles ?
– Oui ! Ai-je pas l’habitude de tout dire ouvertement dès le début de ta découverte ?
– Si ! Je me souviens aussi d‘ elle. Que te rappelles-tu encore d’elle ?
– La nage ! Elle en était professionnelle. C’est bien elle qui me l’a apprise. Tu as volé une personne, un homme, un mari ! Tu es accusé de trafic d’être humain !
– Alors que c’est toi qui m’a proposé ce projet?
– Tant mieux ! Je dis les signes astucieux utilisés pour me la faire abandonner. Chère Cirore, partons avant le temps à nos occupations habituelles !
– Mon cœur, bonne route et bon retour à ton palais!

Par NGERAGEZE

Continuer la lecture de Prophylaxie du suicide

Share