Le vernissage

Aujourd’hui c’est vernissage à la salle d’expo
Ma toile est la plus mal placée, pas de chance…
Je piétine. Nous attendons la nouvelle correspondante du canard local.
La voilà enfin dans une robe imprimée d’arabesques. Tous les artistes présents se précipitent.
Hem ! Pas mal la fille, pas mal non plus ses premiers articles, pas une coquille et tout ça rédigé d’une écriture cursive.
Mlle a de l’inspiration et de l’orthographe, ce n’est pas comme les œuvres de son prédécesseur le roi du gribouillis.
Il me semble que je la reconnais. Où l’ai-je donc rencontrée ?
Je me creuse la tête. Le rébus est en place. Il suffit de suivre le tracé comme le limier.
Comme dans une BD, j’ai des logogrammes plein la tête. Elle me fait un beau sourire. J’ai l’impression que toute la salle aperçoit des phylactères au-dessus de moi, dévoilant mes pensées, elle s’exclame : « tu ne me reconnais plus ? Marilyn, ta petite copine du lycée, comme on se retrouve ! »
Et comme par hasard c’est moi qui ai gagné le prix…

Par l’Asso Ad Raden – Bibliothèque de Mespaul et l’Atelier d’écriture drôles d’oiseaux à une plume
Marcel

Share