Je peux sortir ?

De bon matin, le chien montre un rébus à ses parents :

Je peux sortir ?

Les parents ne comprennent pas.

-C’est comme si tu utilisais un logogramme chinois, dit sa maman.

-Je peux rajouter un phylactère si tu veux, répond le chien avec humour. «Maintenant »

-Prends-nous pour des idiots, gronde le papa.

– Est-ce que je peux sortir ? Questionne le chien

Les parents refusent et lui demandent d’aller dans sa chambre pour faire ses devoirs : le prof d’arts plastiques lui a demandé de dessiner une arabesque avec des courbes rondes comme dans une jolie écriture cursive. Il commence, n’y arrive pas et son dessin se transforme en gribouillis.

Il saute par la fenêtre et part se promener. Il flaire une coquille, s’approche. Un signe maléfique est dessiné sur le côté. Le chien prend peur. Il part en suivant le tracé du trottoir. Il y a beaucoup de monde. Il se met sur le côté mais se tord une patte. Il essaie de composer avec la douleur mais n’arrive plus à marcher.

Un passant s’arrête, prévient le vétérinaire.

Grâce à son collier, on contacte ses parents. Ils vont venir le chercher. Le chien a intérêt à trouver rapidement comment se faire pardonner.

Par Les Éclatants de la 5e SEGPA
du Collège Victor Hugo à Gisors
Valentine

Share