Ta voix : unique !

J’ai découvert ma voix en chantant avec toi: une voix grave mais qui sait aussi s’envoler très,très haut.

Tu m’as emmenée à l’Opéra et j’ai aimé, aimé…à en pleurer. Je suis restée sans voix la première fois.

Tu m’as dit « souviens-toi, après tant d’années, avant même de t »avoir aperçue, j’ai reconnu ta voix ! Pourquoi n’ai je jamais oublié ta voix ?

Comme si elle était restée tapie, longtemps,longtemps, pour se rappeler à moi, tout à coup ! Comme si elle était restée tapie, tout près, en mon cœur ! »

Par la bibliothèque de Mespaul, l’association Ad Raden
et l’atelier d’écriture « drôles d’oiseaux à une plume »
Brigitte
Share