Griot et deux passants

Dans un parc, deux personnes jactent de l’accent étranger d’un griot parlant volubilement un peu plus loin. Ce dernier attire l’attention des passants par ses grands gestes et sa forte voix.  Le griot entend les propos des deux personnes.

Griot : Ohé ! Là-bas ! Je vous entends placoter de mon accent.  Riez-vous de moi ?

Personne 1 : Non pas du tout ! Toutefois, ton bagou est incompréhensible.

Griot : Tu es bien truculent ! Il ne s’agit pas d’un bagou. Je ne fais que réciter mes poèmes.

Personnes 2 : (en susurrant à l’oreille de son compagnon) On ne comprend rien de ses paroles, seulement ses gestes.

Griot : Cessez de vous susurrer à l’oreille et approchez. Mes paroles sont de l’art.

Par la classe Formidable 2
Yunyi W. et Paule M.

 

Share