Sambo, le griot

Sambo est le griot de ces villages d’Afrique noire qu’il traverse de part en part. Personne n’a vraiment d’affinité avec celui qui d’ordinaire parle trop, toujours avec ses mots et ses rimes volubiles qu’il place en fin de phrase. Il est différent. Son désir de placoter n’est pas celui de ceux qui travaillent durement la terre. Et sa jactance, et ce bagou insupportables les ennuient. À cause de cela il veut rejoindre en France, cette Provence de Daudet, de Mistral ou Van Gogh qu’il déclamait avec beauté : Ohé ! lance-t-il au charretier avec cet accent marseillais qu’il aime à reproduire pour se moquer, afin qu’il l’emmène vite à l’aéroport. Une petite voix intérieure lui susurre toujours que là-bas il serait heureux ! Et une autre encore interrompant la première qu’ici il peut y vivre heureux aussi. Il sait pertinemment que ces truculente histoire de ceux qu’il aime avec passion il peut les trouver dans ces livres de la grande ville.
Mais il veut tenter sa chance. Il part !

Par la Médiathèque Marcel Pagnol d’Aubagne
Patrick B.
Share