OHÉ, OHÉ… PARLEZ-MOI FORT !

OHÉ, OHÉ !
M’ENTENDEZ-VOUS ? JE VOUDRAIS TELLEMENT QUE VOUS M’ENTENDIEZ CAR MOI, HÉLAS JE NE VOUS ENTENDS PLUS.

MOI, DONT LA VOIX ÉTAIT SI FORTE, MOI QUI ÉTAIS DOTÉE D’UN CERTAIN BAGOU ME PERMETTANT DE PLACOTER A DROITE ET A GAUCHE.

EN AFRIQUE J’AURAIS ÉTÉ LA GRIOTTE VÉNÉRÉE, ASSURANT LA
TRANSMISSION DES TRADITIONS DE MON VILLAGE.

NE ME CROYEZ PAS VOLUBILE POUR RIEN MAIS MA JACTANCE ÉTAIT APPRÉCIÉE DE TOUS. SIMPLEMENT JE CULTIVAIS MON DÉLICIEUX ACCENT CHANTANT QUI AVAIT TELLEMENT DE SUCCÈS LOIN DE MA PROVENCE.

MAINTENANT LE MOINDRE MOT SUSURRÉ ME REND ATTENTIVE MAIS MALGRÉ MES APPAREILS AUDITIFS JE NE PEUX LE SAISIR.

OHÉ, OHÉ… PARLEZ-MOI FORT

Par la Médiathèque Marcel Pagnol d’Aubagne
Jacqueline G.
Share