Mes aventures intarissables

Ohé ! Viens ma fille essayez ce tatouage, ce sera fascinant sur votre jolie main !

C’est la « Nequacha » qui m’appela avec un accent marrakchie .je l’entendais mais je faisais la sourde oreille, car je répugnais depuis mon passage dans la place jamaa elfna. Le monument favorable pour les humoristes et les amateurs d’el behja.

On entendit des bagous partout, des youyous, des cries, de la musique, des applaudissements émanaient de chaque foule .L’air truculent m’apporta la voix d’un griot volubile qui placotait sans répit. Les gens autour de lui écoutaient et riaient à gorge déployée, et il y avait ceux qui susurraient seulement.

L’intelligence, la dynamique, la joie les jactances, sont la matière première de ces artistes qui tentent de marquer la mémoire du public.

Enfin, je me dirigeai vers le lieu où‘ j’ai parqué ma voiture.

Hélas, elle n’était pas a sa place… et voila une autre histoire qui commence. Je vais la laisser pour la prochaine compétition dix-moi dix mots.

Par la classe 3AC
École AL FASSIHE
Sara B.

Share