SOUVENIRS

Tristesse ou mélancolie, les souvenirs reviennent,
Ils m’envahissent et me parlent.
De mon pays je garde l’accent,
Au son si gai et si chantant.
Je revois le griot et ses traditions,
Avec son bagou si volubile,
Ce truculent personnage,
Placotant de façon amusante,
Apporte la joie et la bonne humeur.
La jactance joyeuse des villageois sur la place du marché,
Les enfants et leurs cris de joie,
J’entends la voix du ruisseau me susurrer des mots,
Son doux clapotis comme des chansons.
Dans les arbres, les cigales enjouées,
Craquettent et stridulent allègrement,
Animant la nature environnante.
Toutes ces pensées me laissent songeuse,
Ma Provence est si belle,
Si accueillante et verdoyante,
Que mon cœur la regrette.
Ohé, cher pays de mon enfance,
Je reviens vers toi pour toujours.

Par la bibliothèque de Mespaul, l’association Ad Raden
et l’atelier d’écriture « drôles d’oiseaux à une plume »
Ginette
Share