Ohé « Bataille des 10 mots » ! …

….ta thématique 2018 quelques questions a soulevé :

– N’avoir qu’une parole est-ce, au sens propre, le contraire de
placoter ?
– A l’inverse est-ce que tenir parole est de bagou l’équivalent ?
Susurrer est-ce illustrer que silence est d’or quand parole est
d’argent ?
– A celui qui a voix au chapitre faut-il obligatoirement la parole passer ?
Jactance et belles paroles, n’est-il pas étrange de les associer ?
– Doit-on boire les paroles à haut débit d’un interlocuteur volubile ?
– Propos de Griot est-ce parole d’évangile ?

Mais, ma parole, ce qui est évident,
et qui ne génère pas de questionnement,
c’est qu’un interlocuteur truculent
souvent dans sa parole a de l’accent.

Par François Dutheil
Share