Aux armes objets franchouillons !!

Je ne sais pas pour vous mais l’informatique, le numérique, le web, le smartphone et tout ce tintamarre, ça m’ennuie mais à un point.

Les objets comment ? il dit déjà le gamin ? nomades ? qu’est-ce que c’est encore que ce bazar ? surement un truc commercial, forcément.

Et dire que la langue française était un joyau de la culture et de l’aristocratie européenne autrefois.

Désormais, c’est boucq !! face ! snappe ! tchatt !! twiiit !!! c’est n’importe quoi je vous le dis chers amis, nous devons faire quelque chose ! non pas que je sois chauvin, non, non loin de là ma pensée mais quand même, il y a la matière à protester !

Mon langage comme vous l’avez constaté n’est pas si châtié que cela, ni mes mots mais je sais au fond de moi que j’ai un devoir de processus fier de là où il est né !

Faire revivre autant que faire se peut ma langue natale, le Français avec le grand F.

Mais qu’est ce qu’une langue natale dites moi ? je ne pense pas qu’en naissant, on sache déjà, vous et moi, parler Le Français. Donc oui, on triche avec cette expression mais qu’importe, c’est à ce moment là que mon être trouve refuge, hébergé dans ce doux univers linguistique de la France et du Français, tout simplement.

Et voila, j’aurais pu naître anglophone aux Etats unis d’Amerique, ou en Australie mais non, non, moi je ne suis pas garçon de vache comme qui dirait, non moi je suis franchouillard, francophone et francophile.

La suite de cette contribution est hors concours car le texte ne respecte pas les modalités de participation (article 3) et excède les 1000 caractères espaces compris.

J’espère que mon laius ne vous ennuie pas trop quand même mes chers amis ? Vous vous dites surement ou il veut encore en venir celui la ? et surtout que pouvons nous bien faire vu notre condition ? er bine nous avons figurez vous Le pouvoir , oui, mesdames et messieurs, nous sommes les Objets d’un langage informatique, précisément !

En tant qu’objet, allez, osons le mot, d’une quasi-intelligence artificielle du vingt et une ieme siecle ! notre pouvoir est immense.

Je m’explique, toi, tooi, elle, lui, moi sommes vivants je vous le dis et bien vivants ! du moins tel qu’on nous a conçu. Toi par exemple, est ce que tu penses être insignifiant ? toi qui permet à ces soi disant milliers d’internautes d’envoyer de emoticones dans leurs messages de ouatte zappe, sais tu ce qu’il se passe avec ce truc message là ? quand le jeune pousse de la république, appuie sur son image de la petite tête jaune qui sourit bêtement et bien il se sert de toi, oui, de toi !

Son doigt sur l’écran tactile ne fait que te titiller et te déclenche comme objet du programme qui lui-même est un autre objet, voila comme par magie. Disons que tu es comme l’objet carotte du programme pot au feu à toi tout seul mon ami et sans toi carotte emoticône, dans la marmite programme « pot au feu » message de kiff bisou et bien point de bisou.

Voila, c’est notre pouvoir chers amis, toi mister @dresse mail, vous madame anti-virus, sans vous, les pirates du net viendront terroriser tous les gentils programme de notre seigneur bine aimé user, ou encore en langue correcte : propriétaire du logiciel. Ah peuple de ce grand château qu’est le processeur de l’ordinateur, levez vous ! pardi ! et allons, redonnons à la langue de Molière la place qui lui revient ! de droit dans ce chaos anglophonisé à l’agonie.

Je sais bien que ma condition de correcteur orthographique du français ne me confère pas tous les droits d’être le fureteur en chef de tout sur cette machine lais je vous assure, les mots de Jean de la Fontaine m’intronise totalement.

Croyz moi, tout objet du langage informatique que vous êtes, vous aussi, vous devriez vivre ce que je vis. Toi tu n’envoies pas un mail mais un courriel, et tu ne forward pas non plus tu fais suivre.

Voila mes amis, alors ne pensez pas que je vocifère ici pour un simple canular, nons je suis autorisé par le Papy Root lui-même, oui vous avez bien entendu le seul et unique programme qui est réveillé avant tout le monde au démarrage de notre machine. Même papy qui a l’habitude de télesnober tout le monde m’a donné sa bénédiction. Je cite : «  ah oui, mon cher correcteur, appelles moi donc Grand père racine, c’est fort sympathique et ça fait très distingué »

Voilà, alors, aux armes les objets !! formes vos bataillons !! marchons ! marchons ! soyons des francs !!

Comme avatar, nous avons le choix, je suis Napoléon !!pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire de France venez consultez mon Lex, vous y trouverez vos favoris, encore un mot pour rien, marque page existe mais ils ne l’ont pas choisi, va savoir !!

Bref, nous ne saurons jamais, mais je vais arrêter la mes vociférations sinon je vais finir par saturer le Nuage et occuper tout l’espace disponible et monopoliser la parole aussi longtemps est mal poli.

Alors le passe la parole à toi, ma petite process, ah je vois pas d’equivalent la, je seche, bon toi ma fille corbeille, ramsse les miettes de ces mots et fais en ce que tu veux du moment que ça s’entend comme du franc parler au sens français du terme bien sûr.

A bon entendeur, salut !

Par A.F. Lombardi

Share